Du 12 au 19 mai, en Autriche de Vienne à Passau

Nous passons 24h au camping de Vienne: hasard, nous sommes 14 cyclistes français ce jour-là! Forcément cela occasionne des échanges bien sympathiques. Nous passons une soirée très amicale avec Sophie et Dominique qui viennent de Rennes et nous donnent plein de bons tuyaux pour la suite du périple.

Jours suivants: pistes autrichienne lisses et sécurisées. Nous avançons dans des paysages de carte postale: le Danube, les rives boisées au doux relief, des villages typiques perchés sur les collines, serrés autour d’un clocher en bulbe. Des vestiges de châteaux médiévaux, des monastères anciens bien entretenus. C’est très agréable, même si le vent de face et le froid persistent.

Châteaux, monastères et vieux remparts sur chaque hauteur.

Le temps est hivernal, froid, gris, humide: nous roulons trois jours à bon rythme sur des pistes de velours et sous un ciel maussade et venteux; l’objectif est de rejoindre Perg où nous attend Gaby, la jeune fille au pair d’enfance d’Antoinette, et son mari Bernhard. La dernière journée est particulièrement éprouvante: pluie fine qui s’intensifie au cours de la journée. Déjeuner devant un supermarché dans une zone commerciale pour essayer de s’abriter du vent froid. Il neige même à qq dizaines de kilomètres de là où nous sommes. L’épisode hivernal de cette semaine est tel que certaines stations de ski rouvrent (nous sommes mi mai): du jamais vu!

C’est là que commencent les histoires: Alexandre tient les enfants en haleine en leur racontant des histoires qui leur font oublier qu’ils pédalent. C’est magique et cela nous permet d’avancer dans la bonne humeur! Heureusement car nous arrivons tard, fatigués et trempés chez nos amis.

Heureusement l’accueil incroyablement chaleureux que nous recevons rattrape tout. Et nous avons droit à la totale: sauna, douche et dîner délicieux avant de trouver un bon lit douillet chaud et sec.

Nous restons 36h chez Gaby et Bernhard. Bons petits plats, visite du musée celte, goûter autrichien chez la mère de Gaby et surtout de vrais moments d’amitié: nous sommes super gâtés et reprenons des forces!

Nous sommes en famille avec Gaby et Bernhard.

Nous repartons sous le soleil attendu et ça fait du bien! Gaby nous accompagne sur les premiers kilomètres.

L’éclaircie dure 3 jours seulement mais c’est bien agréable. Nous combinons pourtant deux handicaps: le vent, et le faux-plat montant. Tous les cyclistes que nous croisons depuis notre départ nous confient qu’en effet le vent les aide bien, et que ça roule tout seul. Ce n’est pas le cas pour nous! Et plus nous avançons, plus nous sentons le dénivelé quotidien.

Dans la wachau, nous traversons aussi des vignes et des vergers d’abricotiers. Les maisons et les jardins donnent une impression d’opulence et de confort. Comme il fait froid et humide, nous nous surprenons à rêver à ces intérieurs chauds et confortables derrière les vitres.

Heureusement, le soleil fait quand même quelques apparitions et nous en profitons pour prendre des photos!

Traversée du Danube, juste avant la frontière avec l’Allemagne.

Les beaux paysages autrichiens se poursuivent, jusqu’à la frontière bavaroise à Passau, et c’est encore plus beau sous le soleil!

Rendez-vous en Allemagne!

2 thoughts on “Du 12 au 19 mai, en Autriche de Vienne à Passau”

  1. Bonjour à toutes et tous, chère famille de cyclo-voyageurs !

    Toutes nos félicitations pour cette aventure partagée en famille.
    Nous gardons aussi un très heureux souvenir de la « french » soirée au camping de Vienne, en votre compagnie.
    Nous avons très souvent pensé à vous les jours et les semaines qui ont suivi notre rencontre.
    Pour notre part, nous sommes arrivés à Constanta le 7 juin, soit 2 mois jour pour jour après notre départ.
    Nous sommes rentrés à la maison voilà maintenant une semaine.
    On espère que tout va bien pour vous. Si vous passez aux alentours de Rennes lors d’un prochain périple, faites nous signe, nous vous accueillerons à la maison avec grand plaisir !

    Grosses bises à tous et à bientôt !
    Sophie & Dominique

  2. Salut les jeunes

    Un peu inquiet par le manque de nouvelles depuis le 9 Juin…
    Nous espérons que votre atterrissage en vélo à Paris s’est bien déroulé et que la réadaptation n’est pas trop dur.
    Pour nous tout OK avec 4 enfants au campground de Sainte Foy et le numéro 5 prévu le 20 Aout.
    A bientot

    Jacques et Béatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.